Loading

wait a moment

Voyager en Bus : ce que vous devez savoir

voyage-ne-bus

Que ce soit pour les bus urbains de l’Hexagone, les greyhound américains ou les taxis-brousse du tiers monde, le transport en commun peut devenir une épreuve difficile. Nous vous proposons à travers les quelques lignes qui suivent un petit guide de survie pour voyager en autocar.

Faire preuve de patience

patience-voyage-ne-bus Oubliez votre montre. Il sert strictement à rien que vous la regardiez toute les cinq minutes. Le trajet durera le temps qu’il faut. Alors, armez-vous de patience, c’est le secret des transports en commun. Si vous vous trouvez dans les taxis collectifs d’Antananarivo ou les buxis de Dakar, dites-vous que les embouteillages font partie du programme. De la musique pourra vous aider à tuer le temps. Si l’autoradio ne fait pas le nécessaire, mettez vos écouteurs. Lire à bord ou entamer une discussion avec le voisin est aussi une excellente idée.

Bien vous mettre à votre aise à bord

Il est essentiel de bien vous mettre à votre aise. Ce serait parfait si vous portez des vêtements adaptés aux circonstances. Pour les pays tropicaux par exemple, habillez-vous léger. La climatisation reste un luxe, voire une utopie sous certaines latitudes. Puis, installez-vous confortablement. Faites une petite somme s’il le faut, mais gardez un œil sur vos bagages à main.

D’autres conseils pour le transport en commun

voyage-dans-un-bsuSi vous partez sur un trajet assez long, il est toujours préférable de bien vous renseigner. Essayez de vous informer sur le prix de votre place, la durée du trajet et le type de véhicule. Autant que possible, prenez place près d’une fenêtre. Évitez les sièges juste au-dessus des roues et celles près du moteur. Faites attention à ne pas exposer vos appareils photo et vos portables aux voleurs qui peuvent aussi bien être à l’intérieur qu’à l’extérieur de votre bus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *